Marie-Claude Pietragalla
Spectacle danse Contemporaine

Marie-Claude Pietragalla

  • vendredi 28 janvier 2022 | 20h30
  • 1H15
La Femme qui danse

CHORÉGRAPHIE ET MISE EN SCÈNE DE
MARIE-CLAUDE PIETRAGALLA ET JULIEN DEROUAULT
Le Théâtre du corps

C’est un solo magique, mystérieux et absolument captivant que nous livre la grande Pietra. Un joli moment de tendresse et d’émotion aussi, dans lequel elle se livre comme elle ne l’avait encore jamais fait.

Cette immense danseuse fête cette année ses 40 ans sur scène avec ce nouveau spectacle La Femme qui danse, dans lequel elle a écrit des textes intimes et personnels qui nous révèlent les secrets d’une artiste unique, d’un parcours d’étoile absolument hors-norme. Celle qui se considère comme un animal dansant et qui envisage la danse comme une pensée au quotidien, une nécessité de chaque instant, nous fait voyager au cœur des personnages tumultueux qu’elle a incarnés, à la rencontre des « monstres sacrés » qu’elle a aimés, à la découverte des mystères du corps en mouvement. De ce simple corps mouvant nimbé de lumière, et de ses mots justes et graves, naît alors une émotion palpable : on se laisse happer et toucher au plus profond par ce spectacle.

Séance du vendredi 23 avril 2021 reportée au vendredi 28 janvier 2022 à 20H30. Conservez vos billets qui restent valables et prévenez vos amis si vous aviez fait une commande groupée.

  • 39€Plein
  • 35€Réduit / Catégorie 2
  • 22€Catégorie 3 (dernier rang)
  • 31€Abonnés
  • 28€ABO. -26 ANS / ROUBAIX
  • 10€Dernière minute (-26 ans. Roubaisien. Demandeur d'emploi. RSA)

Alexis David (lumières) | Marie-Claude Pietragalla (textes) | Tchaikovsky, Adolphe Adam, Georges Bizet, Max Richter, Olafur Arnalds, Hildur Guðnadóttir,  Birdy Nam Nam, Jules Massenet, Olafur Arnalds (musique) | conception et réalisation vidéo Julien Derouault  | Production Théâtre du Corps | Coproduction avec La Muse en Circuit, Centre National de Création Musicale - Espace Carpeaux, Courbevoie - Théâtre des 2 Rives de Charenton-le-Pont | Photographie : Pascal Elliott

La presse en parle
  • La femme qui danse, je l’ai vue tous les jours travailler dans le studio accrochée à la barre, étirant son corps pour qu’il devienne l’instrument de nos imaginaires, de nos chorégraphies…

    Julien Derouault

Ce spectacle est passé

Abonnez-vous au Colisée !

S'abonner au Colisée, c'est très simple !

vous bénéficiez de remises très avantageuses, comprises entre -20 et -40% !

En savoir plus

Vous aimerez aussi