• Théâtre

L’ÉCOLE DES FEMMES

  • avril
  • tarif
  • Plein25
  • Réduit / Catégorie 222
  • Catégorie 3 (dernier rang)15
  • Abonnés18
  • ABO. -26 ANS / ROUBAIX13
  • Dernière minute10
  • Scolaires7
  • Scolaires roubaisiens4
  • durée
  • 2H15 SANS ENTRACTE


partager ce spectacle twitter facebook
covoiturage

Le covoiturage, c'est sympa, écologique et économique. Vous cherchez une place dans le véhicule d’un autre spectateur ou proposez de partager votre moyen de transport? Une plateforme de mise en relation entre spectateurs est désormais disponible sur notre site internet.

cliquez-ici
MOLIÈRE
MISE EN SCÈNE JEAN-MARC CHOTTEAU LA VIRGULE (MOUSCRON-TOURCOING)
Le directeur de La Virgule réalise l’un de ses rêves en adaptant le plus grand succès que Molière connut de son vivant. Cette grande comédie provoque et fascine toujours par sa clairvoyance, son audace et sa modernité.
« Le mariage, n’est pas un badinage : à d’austères devoirs le rang de femme engage (…) Bien qu’on soit deux moitiés de la société, ces deux moitiés pourtant n’ont point d’égalité (…) l’une en tout est soumise à l’autre, qui gouverne » … Voilà ce que le vieil Arnolphe, maladivement obsédé de la crainte d’être cocu, enseigne à sa pupille Agnès, qu’il tient, en la séquestrant à l’écart de tout, ignorante et sotte, pour s’en faire la plus sûre des épouses. C’est là son « école des femmes ». À l’époque de #metoo et autres porcs balancés, ce chef-d’œuvre de Molière prend aujourd’hui plus que jamais une résonance d’une féroce actualité. Jean-Marc Chotteau a décidé de le mettre en scène dans une version à la fois respectueuse et moderne, et d’endosser, entouré de huit brillants comédiens, le rôle du vieux barbon drôle et pathétique. Si elle fut la comédie la plus applaudie et la plus discutée du vivant de Molière, c’est peut-être parce qu’elle sut marier avec virtuosité le rire au tragique pour servir une cause toujours aussi impérieuse quelques siècles plus tard : celle des femmes.

Avec : Jean-Marc Chotteau, Julie Duquenoy, Aurélien Ambach-Albertini, Stéphane Titelein, Barbara Monin, Éric Leblanc, Lionel Quesnée, Philippe Sinnesael et Arnaud Devincre | Carole Le Sone (assistante à la mise en scène) | Renata Gorka (scénographie et costumes) | Vincent Rutten - L’interpool (construction du décor) | Frédérique Bertrand et Bertrand Mahé (peintures) | Éric Blondeau (création lumière)

vous aimerez aussi...

  • DANS LA PEAU DE CYRANO
  • LES FAUX BRITISH
  • LA LÉGENDE D’UNE VIE