• Théâtre

RÉPARER LES VIVANTS

  • novembre
  • COMPLET
  • COMPLET
  • tarif
  • Plein30
  • Réduit26
  • ABONNÉS / ABO.ROUBAIX21
  • ABO. -26 ANS17


partager ce spectacle twitter facebook
covoiturage

Le covoiturage, c'est sympa, écologique et économique. Vous cherchez une place dans le véhicule d’un autre spectateur ou proposez de partager votre moyen de transport? Une plateforme de mise en relation entre spectateurs est désormais disponible sur notre site internet.

cliquez-ici
CDN DE NORMANDIE-ROUEN
ADAPTATION DU ROMAN DE MAYLIS DE KERANGAL PAR EMMANUEL NOBLET
Emmanuel Noblet adapte le livre coup de poing de Maylis de Kerangal en un seul-en-scène virtuose. Succès mérité pour cette prouesse théâtrale qui traite d’un sujet délicat dans une ode à la vie.
Simon sort de l’enfance pour se jeter dans les vagues, il fend la mer de toute la puissance de sa jeunesse, cœur exalté. Avec les copains, retour à l’aube en camionnette. Sortie de route, fatale. À l’hôpital, on diagnostique la fin cérébrale. Réparer les vivants, le roman aux dix prix littéraires, est celui d’une transplantation cardiaque : comment le cœur de Simon peut remplacer celui de Claire, 50 ans, au terme d’une course contre la montre captivante ; une chaîne humaine pulsée durant 24 heures pour réaliser cette prouesse de la médecine moderne ; une aventure intime et collective autour d’un organe symbole de la vie et lieu de toutes les émotions. Dans sa lumineuse adaptation au théâtre, entreprise dès sa première lecture, Emmanuel Noblet a su garder toute la vibration intense de ce roman bouleversant. Seul en scène, avec un surf, deux chaises et un drap, quelques voix off, l’acteur réussit le pari délicat d’incarner tous les personnages de cette épopée palpitante ; avec les mots et l’émotion qu’il faut pour dire la perte d’un enfant, d’un amoureux, l’interrogation des proches, ces sommets de doute et de douleur… Solo devenu aussitôt culte au festival OFF d’Avignon 2015, Réparer les vivants déploie la carte de tous les sentiments humains, opposés et indissociables, dans un mouvement de vie incandescent d’une beauté absolue.

Avec : Emmanuel Noblet | Avec les voix de : Maylis De Kerangal, Alix Poisson, Vincent Garanger, Benjamin Guillard, Constance Dolle, Stéphane Facco, Évelyne Pélerin, Anthony Poupard, Olivier Saladin et Hélène Vivies | Benjamin Guillard (collaboration à l’adaptation et à la mise en scène) | Arno Veyrat (lumières et vidéos) | Sébastien Trouve (création son) | Cristian Sotomayor (design sonore) | Pierre-Yves Litzler (imagerie médicale) | Johan Allanic (régisseur général)

« La force de son spectacle tient en un mot « pudeur ». Fidèle à Maylis de Kerangal, il a eu l’intelligence de ne pas en faire trop. » Le Canard Enchaîné

« Les spectateurs sont debout. Ils ont pleuré, parfois ri pour évacuer la tension. Un spectacle généreux qui nous touche en plein coeur. » L’Humanité

Réparer les vivants [2017]

vous aimerez aussi...

  • EN ATTENDANT BOJANGLES
  • LE MISANTHROPE VS POLITIQUE
  • NON À L’ARGENT