• Danse

PILLOWGRAPHIES

  • décembre
  • tarif
  • Plein23
  • Réduit / Catégorie 219
  • Catégorie 3 (dernier rang)13
  • Abonnés16
  • ABO. -26 ANS / ROUBAIX13
  • Dernière minute10
  • Scolaires7
  • Scolaires roubaisiens4
  • durée
  • 45min. sans entracte
  • DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 6 ans


partager ce spectacle twitter facebook
covoiturage

Le covoiturage, c'est sympa, écologique et économique. Vous cherchez une place dans le véhicule d’un autre spectateur ou proposez de partager votre moyen de transport? Une plateforme de mise en relation entre spectateurs est désormais disponible sur notre site internet.

cliquez-ici
LA BAZOOKA
FESTIVAL LES PETITS PAS
EN CORÉALISATION AVEC LE GYMNASE | CDCN
Et si on jouait aux fantômes ? Une malice d’enfance revisitée en lumière noire par un ballet de sept draps blancs emportés dans des courses folles.
Le local de La BaZooKa surplombe la cour d’une école primaire, régulièrement ils suspendent leur activité et observent par la fenêtre les récréations, théâtre de complots en tous genres. Les conflits, les approches amoureuses, les jeux, les bagarres, les messes basses, les chants et les cris arrivent sans cesse dans un ballet phénoménal qui s’équilibre dans le temps et l’espace comme une évidence. Subjugués par la fulgurance, la force et la légèreté des enjeux qu’on y trouve, ils y ont puisé la source d’inspiration de ce spectacle. Jouer à se faire peur pour finir en éclats de rire. Se cacher sous un drap, se courser, se surprendre. Cache-cache, rondes, sautillements, regroupements, séparations… Cette jubilation enfantine explose dans ce ballet de fantômes phosphorescents. Pillowgraphies, c’est une tentative d’échapper à la gravité, d’aller vers une danse où le corps se dissout au profit d’une figure aussi légère que moelleuse : le fantôme. Le désir de plonger dans un univers nocturne et joyeux où il suffit de flotter pour tenir debout, glisser pour se déplacer et où marcher devient absurde. Le désir de respirer un parfum de liberté. Jouer à nouveau, être en récréation. Être un fantôme et reprendre vie. Évidemment…

De et avec (sous réserve) : Aurore Di Bianco, Flore Khoury, Claire Laureau-Renault, Matthieu Patarozzi, Marie Rual, Léa Scher, Taya Skorokhodova, Julien-Henri Vu Van Dung | De La BaZooKa : Sarah Crépin (chorégraphie) et Etienne Cuppens (mise en scène) | Christophe Olivier (création lumière) | Max Sautai (lumière) | Salina Dumay et Elsa Gérant (costumes) | Maurice RavelBernard Herrmann et Jacques Offenbach (musiques) | Émilie Podevin (production et diffusion) | Marine Costard (administration)

vous aimerez aussi...

  • IN THE MIDDLE
  • DES RÊVES DANS LE SABLE